PREVENTION

Nos conseils

La meilleure prévention

La meilleure prévention est le collier et la laisse
(idéalement avec une médaille comportant votre numéro de téléphone)
car un chien, même très obéissant, peut avoir peur d’un bruit soudain, vouloir échapper à l’un de ses congénères menaçant ou encore suivre un chat.

Tenir son animal en laisse (la laisse à enrouleur est à proscrire en ville) vous préviendra également du vol (phénomène qui ne cesse de s’accroître malheureusement).

Enfin, un animal en liberté peut occasionner un accident (s’il n’est pas lui-même l’objet d’un accident) et engager ainsi la responsabilité de son propriétaire.

Faciliter les recherches

FACILITER LES RECHERCHES EN CAS DE PERTE : L’IDENTIFICATION

Faire identifier votre animal est le moyen le plus sûr de pouvoir le retrouver en cas de perte ou de vol.
L’article L212-10 du Code Rural dispose que ” les chiens et les chats, préalablement à leur cession, à titre gracieux ou onéreux, sont identifiés par un procédé agréé par le ministère de l’agriculture…l’identification est à la charge du cédant ”

2 méthodes existent :

– Le tatouage au dermographe (à l’oreille ou à la cuisse), lisible par tout le monde.

– la puce électronique, elle est obligatoire si l’animal sort du territoire.

Le port d’une médaille d’identification facilitera aussi les recherches.
Le prénom de votre chien ne doit pas être gravé sur la médaille car des gens peu scrupuleux peuvent s’en servir pour mettre en confiance l’animal qui répondra à son nom.

De même, informez le Fichier National ( ICAD 0810 778 778 ) de tout changement d’adresse ou de numéro de téléphone.

RAPPEL : LA STÉRILISATION

En période de chaleurs, les chiens non stérilisés sont intenables et, guidés par leur instinct et leurs hormones, ils fuguent afin de trouver un autre de leurs congénères.

Beaucoup de chiens échappent ainsi à leurs maîtres et se retrouvent sur la voie publique, créant parfois des accidents ou risquant leur propre vie à cause des voitures.

Pour éviter de perdre ainsi votre animal dans des conditions qui peuvent être dramatiques, la solution est la castration chez le chien ou la stérilisation chez la chienne.

Ce sont des interventions courantes chez les vétérinaires.

Ce n’est pas une mutilation mais un acte responsable qui évite la surpopulation canine (et le nombre sans cesse grandissant de chiens abandonnés au refuge nous rappelle combien c’est important) et a des effets bénéfiques sur votre chien ou de votre chienne (moins de marquages urinaires, risques médicaux moindres, animal plus calme, etc.).